28 novembre 2010

Tract de refus

Voici le tract du refus du transfert réalisé par les parents d'élèves indépendants et FCPE :

"NON AU PROJET DE FERMETURE DE L ECOLE EFFEL ET AU TRANSFERT DES DEUX CLASSES


La municipalité envisage la fermeture de l’école maternelle EFFEL et le transfert des 2 classes à MIANNAY et BRASSENS pour la rentrée 2012.

Les justifications du maire :

- Service de restauration pas accueillant

- bâti non accueillant

- difficultés pour la garderie et les fratries

- couts pour la commune ( chauffage, personnel, restauration..)

- rapprocher les équipements liés à la culture ( le bâtiment serait dédié dans le futur à l’’enfance et la jeunesse…..)

- petit effectif (46 élèves actuellement)


Pourquoi les parents d’élèves sont opposés à ce projet :

- L’état du bâtiment ne justifie en aucun cas la fermeture ; des améliorations et travaux sont nécessaires comme pour tout édifice ancien.
- la taille de l’école et des ses classes sont un atout pour les enfants (excellents résultats obtenus aux évaluations départementales) :
Pourquoi mettre fin à une structure qui fonctionne bien pour ajouter des difficultés ailleurs ?
- pas de problèmes de cantine et de restauration (argument imaginé par le maire en catimini pour délocaliser les classes en juin 2010, sans consultation ni autorisation des parents)
A ce jour aucun problème sanitaire n’a été constaté dans cette cantine.
- excellente qualité d’enseignement liée à la structure même de l’établissement.

Pour les parents d’élèves, il est impossible de créer sans dégrader la situation actuelle une nouvelle classe à Brassens. Quant à Miannay, une classe supplémentaire serait envisageable mais en confortant les capacités d’accueil en dortoir. L’objectif de la mairie serait-il de compléter chaque classe jusqu’à un effectif de 30 élèves, voire de refuser des inscriptions d’élèves ?
Ceci est inacceptable !!!

Il serait plus judicieux d’équilibrer le nombre d’enfants sur les 3 structures dans la mesure où l’évolution des constructions du hameau de St Maurice conforte l’hypothèse d’un afflux de nouveaux élèves assez rapidement sur la commune.
Le programme de l’équipe municipale élue en 2008, puis renouvelée, comportait l’engagement d’un « soutien résolu à l’école publique laïque par la poursuite de notre aide morale, matérielle, et financière ».
Son projet ne va pas dans le sens de ses promesses !

L’élection de 2012 approche et sera l’occasion d’un grand débat national sur l’éducation. Il serait difficilement concevable que la municipalité de Malaunay s’inscrive dans ces débats en mettant en œuvre dans le même temps la décision de fermer une école maternelle sur son territoire.

Pour nous, la logique comptable et budgétaire de la municipalité n’est pas compatible avec le bien être et le développement de nos enfants. C’est pour cette raison que nous réclamons votre soutien dans les différentes actions que nous allons mener dès maintenant.

Posté par effel76770 à 20:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tract de refus

Nouveau commentaire